Renaud Hantson

%A %B %e%q, %Y

EXCLU : Découvrez les paroles des chansons de l’opéra rock “Rock Star” !

RH Rock Star

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. INTRODUCTION

2. JE SERAI UNE ROCK STAR

3. INSOMNIE

4. JE SUIS TA MERE

5. FLASH TV 1

6. MANAGER

7. LA CHANSON DU GUITARISTE

8. FLASH TV 2

9. ON N’OUBLIE PAS

10. LES FANTOMES DU PASSE

11. REVOIR LA LUMIERE

12. PUISQUE C’EST AINSI

13. FLASH TV 3

14. SI JE T’ATTENDS

15. REVER AU DELA

16. LIAISON 1

 

17. LA CHANSON RESTE LA MEME

18. IL NE ME VOIT PAS

19. VIVRE VITE

20. ETRE SEUL

21. FLASH TV 4

22. DEALER (DOCTEUR VICES)

23. LIAISON 2

24. LE CIEL OU L’ENFER

25. LE SINGE SUR MON EPAULE

26. PUISQUE C’EST AINSI (Reprise)

27. EUPHORIE

28. LIAISON 3

29. SEULEMENT HUMAIN

30. MA REDEMPTION

31. POUDRE AUX YEUX

 

 

 

 

CAST

Renaud HANTSON – Franck Idol la Rock Star

Laurent BÀN – Scally le guitariste

Jessy ROUSSEL  – Carla l’ex-femme

Anne CHENET – Lola la compagne actuelle

Thierry GONDET – Le manager

Pablo VILLAFRANCA – Le dealer

Sarah JAD – L’inconnue

Charlotte GRENAT – La mère

Alex RYDER – Franck Idol adolescent

Gérald DAHAN – Big Brothers

 

ACTE 1

 

 

INTRODUCTION

(Musique : R. Hantson)

 

« Moi quand j’serai grand je serai pompier…

Moi quand je serai grande je serai coiffeuse…

Quand je serai grand je serai cosmonaute…

Quand je serai grande j’me marierai pour m’occuper de mes enfants…

Moi quand j’serai grand je serai médecin…

Quand je serai grande je serai infirmière…

Quand je serai grande je serai maitresse d’école……….

Moi quand je s’rai grand, je serai une Rock Star !…

 

 

JE SERAI UNE ROCK STAR  (Franck adolescent)

(Paroles : R. Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

J’ouvre les yeux, le réveil sonne

J’avale un thé et puis une pomme

Toujours en retard à l’école

Je rêve de gloire en heures de colle

 

Maman  demande d’être raisonnable

D’avoir plus tard un boulot stable

Moi dans ma chambre, je monte le son

Pour écrire mes premières chansons

 

Dans la lumière alors je rentre

Micro en main, la peur au ventre

La foule m’attend, concert parfait, je suis devant

 

Refrain : Je serai un artiste

Je serai une Rock Star

Le premier sur la liste

A vous faire veiller tard

Je serai mélodiste

Studio, tournées, galas

Si la passion existe

Je vivrai cette vie là

 

Les mains tendues, les cris des filles

L’argent, la gloire, tout s’ra facile

Dans une pluie de plaisirs futiles

D’un grand chanteur qu’elles déshabillent

 

Toujours sur la route nuit et jour

De ce monde je ferai le tour

Partout je serai une idole

Un Dieu, un sex-symbol

 

La musique jamais ne s’arrête

Il y a tant de notes dans ma tête

L’alcool consume, l’amour dévore, j’veux qu’on m’adore

Tout vivre vite, l’absence, l’urgence

Ne pas connaître la déchéance

Les étoiles meurent dans le néant, je serai grand

 

Refrain : Je serai un artiste

Je serai une Rock Star

Le premier sur la liste

A vous faire veiller tard

Je serai mélodiste

Studio, tournées, galas

Si la passion existe

Je vivrai cette vie là…

 

INSOMNIE  (Franck + Lola + Carla + La Mère) 

(Paroles : R. Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

Franck :

Quatre heures, abandonné

Au cœur de l’obscurité

Morphée m’a bien planté

Et Lola s’en est allée

Elle disait qu’elle m’aimait

Sincère ou charité

La vie que je lui fais

N’est pas celle qu’elle mériterait

Demain je suis sur scène

Cette nuit, je ne dors pas

Je ressasse mes peines

En énumérant les dégâts

Ces foutues insomnies

Ne me laissent pas en paix

Une illusion je suis

Dans le rôle d’un chanteur parfait

 

Lola :

Les étoiles dansent dans les cieux

Allonge-toi, ferme les yeux

Laisse tes questions s’envoler

Près de toi je veux rester

Je t’aime mon ange

Est-ce si étrange

 

Franck :

Carla m’avait promis

Un jour de revenir

Envahie par le doute

Elle a changé notre avenir

Elle était toute ma vie

La moitié de moi-même

Dans le silence de la nuit

S’effacent tous mes « je t’aime »

J’me suis brûlé les ailes

J’ai sniffé trop de poudre

Demain même sans sommeil

Il faudra en découdre

 

Carla ;

Les étoiles passent dans les cieux

Allonge-toi, ferme les yeux

Laisse mon souvenir s’envoler

Jamais je n’pourrai t’oublier

Je t’aime mon ange

Est-ce si étrange

 

Franck :

Maman as-tu tremblé

Ou était-ce un abandon

Quand tu m’as laissé aller

Au bout de ma passion

Maman, j’ai tout vécu

Tous les rêves d’une Rock Star

Explosé en plein vol

Trop vite, danger, trop tard

 

La mère :

Les étoiles fanent dans les cieux

Allonge-toi, ferme les yeux

Laisse au passé la mémoire

La vie est toujours faite d’espoir

Je t’aime mon ange

Est-ce si étrange…

Lola, Carla, la mère :

Je t’aime mon ange

Est-ce si étrange…

 

 

 

 

 JE SUIS TA MERE  (La mère)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Je suis ta mère

Et une mère veut que son enfant

Soit beau, soit fort, intelligent

Elle veut qu’il ait tous les talents

 

Je suis ta mère

Une maman voudrait que son fils

Ne cède jamais à ses vices

Et que toujours il réussisse

 

Qu’ai-je fait de mal ?

Ne t’ai-je pas tout donné ?

Je me suis sacrifiée

Et jamais remariée

Qu’ai-je fait de mal ?

Tu as eu toutes les libertés

J’étais toujours à tes côtés

Quand tu as choisi de chanter.

 

Je suis ta mère

Une mère ne veut pas que son gosse

Se tue de trop de plaies, de bosses

A cause d’un métier trop féroce

 

Je suis ta mère

Une maman veut que son gamin

Ait le plus grandiose des destins

Pas qu’il se tue soir et matin

 

Qu’ai-je fait de mal ?

Vais-je te voir partir avant moi ?

Je ne veux pas de cette vie-là

Aucun parent ne mérite ça

Qu’ai-je fait de mal ?

Qu’attends-tu pour me faire plaisir ?

Je veux te voir te ressaisir

Car je n’en peux plus de subir

 

Je suis ta mère

C’est moi qui t’ai donné la vie

Suffisamment tu la détruis

Arrête de fuir, je t’en prie

 

Je suis ta mère

Je ne serai pas éternelle

Rends mes années à venir belles

Retrouve en toi cette étincelle

Mon enfant…

 

 

 

 

FLASH TV 1 (Big Brothers)

(Paroles : R.Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

« Bonsoir à tous et bienvenue sur Télé-Junkie

La chaines des accros de TV Reality

Celle qui poursuit les stars jusque dans les toilettes

Aujourd’hui, on suit Franck Idol à un Fest

Où il se produira pour fêter son retour

On se souvient de la Star et de son parcours

De ses frasques défrayant la chronique

On se rappelle les photos, les jugements cyniques

Sur sa plongée dans la drogue, sur la chute de l’idole

Sur ses errances dans les bas-fonds du Rock n’ Roll

Il clame aujourd’hui sa résurrection

Il se confie sans fard et répond aux questions

Va-t-on lui pardonner son absence des radars ?

Sa lente destruction érigée comme un art ?

Il pense avoir tourné la page de l’addiction

A travers la musique il espère sa rédemption

Franck jure de se reconstruire, il n’aurait plus peur

Il remercie tous ses proches et son manager… »

 

 MANAGER  (Le Manager + Lola + Carla + le Teenager + la mère)

(Paroles : R. Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

Le manager :

Moi mon métier c’est manager

Je décide qui vit et qui meurt

Je me fous de faire des ravages

Mon monde est une jungle sauvage

Toujours entouré des meilleurs

Je ne suis pas un enfant d’chœur

A l’ère des carrières médiatiques

Sur les people je fais mon fric

 

Le teenager :

T’aimes les minets qui s’croient chanteurs

Et arborent un look de vainqueurs

Si en plus ils veulent bien coucher

Le deal est très vite accepté

Lola :

Tu sauras être leur mentor

C’est ton contrat contre leurs corps

Comme des tapis, des photos d’fesses

Ca fructifie ton chaud business

 

Refrain : Eminence grise du chanteur

Le seul qui a brisé mon coeur

J’suis dingue de sa voix de ténor

Et possède tous ses disques d’or

J’suis manager

Chez lui il n’y a rien de factice

J’suis manager

Il est ma came il est mon vice

 

La mère :

A l’ère des reality shows

Les incultes font leur numéro

Tu sais fabriquer des poupées

Ecervelées, siliconées

Carla :

Même celles qui rêveraient d’être actrices

T’arrives à gérer leurs caprices

Tant qu’elles peuvent rapporter du blé

Il n’y a rien qui puisse te gêner

 

Le teenager, Lola, Carla, la mère :

Le nerf de la guerre c’est l’argent

Très secondaire est le talent

Le manager :

J’aime le pouvoir j’adore la gloire

Mon Dieu unique s’appelle Dollar

Le teenager, Lola, Carla, la mère :

Toi ton métier c’est manager

Tu décides qui vit et qui meurt

Le manager :

Ceux qui ont mal lu le contrat

Ils peuvent appeler mon avocat

 

Refrain : Eminence grise du chanteur

Le seul qui a brisé mon coeur

J’suis dingue de sa voix de ténor

Et possède tous ses disques d’or

J’suis manager

Il est mon soleil mon bonheur

J’suis manager

Mais rêver de lui est un leurre

 

Refrain : Eminence grise du chanteur

Le seul qui a brisé mon coeur

J’suis dingue de sa voix de ténor

Et possède tous ses disques d’or

Eminence grise du chanteur

Le seul qui a brisé mon coeur

J’suis dingue de sa voix de ténor

Et possède tous ses disques d’or

J’suis manager

Il est mon soleil mon bonheur

J’suis manager

Mais rêver de lui est un leurre

 

 

 

 

LA CHANSON DU GUITARISTE  (Scally le guitariste) 

(Paroles : R. Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

Levé à l’aube pour jouer sur une scène perdue

J’suis musicien pas adepte de la galère

Moi aussi j’ai une voix qui gagne à être connue

Dans la pénombre j’en ai marre d’être derrière

Pour faire de la lèche à ce mec qui m’ignore

J’suis guitariste, je ne roule pas sur l’or

Les yeux cernés il va encore se la jouer star

Nous dire qu’il est crevé, qu’il s’est couché tard

 

De la scène, les sourires

De tous ses fans en nage

Je simule le plaisir

La musique en partage

La couleur des Dollars

Donnent un sens à ma vie

Seul le cachet du soir

Me fait rester ici

 

Refrain : Sous les lumières je souris

Roi de l’hypocrisie

Et ma guitare en furie

Devient reine de la nuit

Je n’vis pas ma vraie vie, non, non, non

Mais l’argent l’embellit

 

Levé trop tôt pour jouer dans un patelin paumé

J’suis musicien d’un artiste qui n’tourne pas rond

J’ai l’impression de perdre mes plus belles années

Devant mon ampli à jouer pour un sale con

Moi aussi j’ai plein de chansons dans mes tiroirs

J’suis guitariste mais j’mérite mon heure de gloire

Derrière ses lunettes noires il va faire sa Diva

Changer l’ordre du show, imposer sa loi

 

De la scène, les sourires

Des minettes en furie

Sans même faire un geste

Il prend les plus jolies

Elle m’fatigue la vedette

A croire qu’on est amis

Seul le salaire en Net

Me fait rester ici

 

(Refrain)

 

 

 

FLASH TV 2 (Big Brothers)

(Paroles : R. Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

«Des nouvelles de Franck Idol ici même ce soir

Scally, son plus fidèle guitariste et ami

Affirme dans la presse que Franck broie du noir

Depuis que sa compagne Carla est partie

Scally révèle que la star ne va pas très fort

Le concert géant pourrait donc être annulé

Son manager ne confirme pas encore

Il est à craindre que Franck puisse rechuter

Même s’il est trop tôt pour parler d’annulation

Son manager n’a pris aucune décision

Franck aura-t-il encore le temps de mieux gérer sa peine

Et d’avoir le courage de monter sur la scène ?

Vous le saurez ce soir…»

 

 

 

 

ON N’OUBLIE PAS (Carla + Franck sur le dernier refrain)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Si je pars

Ce n’est pas parce que je n’t’aime plus

Ni même pour sauver ma peau

Mais parce que je suis perdue

 

Et si je pars

Ce n’est pas parce que tes regards

Ne se dirigent plus vers moi

Mais parce que je n’peux rien pour toi

 

Refrain : On n’oublie pas

On fait semblant

Mais revenir

Serait revivre comme avant

On n’oublie pas

Avec le temps

Mais revenir

Est trop tard maintenant

 

Si je pars

Ce n’est pas parce que tu touches

Ces corps à moitié dénudés

Des filles qui se jettent à tes pieds

 

Et si je pars

Ce n’est pas parce que je t’en veux

De t’avoir suivi dans tes jeux

Lorsque nous étions amoureux

 

(Refrain)

 

Si je pars

Ce n’est pas parce que j’oublie

Tout c’que nous avons vécu

Mais parce que je suis vaincue

Et je n’oublie pas…

 

LES FANTÔMES DU PASSE (Franck + Le Manager)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Franck :

Elle devait revenir

Tout pouvait se reconstruire

Mais elle a fait volte-face

C’est notre amour qui s’efface

Le manager :

Le passé à bannir

Pour ne voir que l’avenir

Mais elle a changé d’avis

En te laissant seul ici

 

Refrain 1 : Entre les fantômes du passé

Et des photos jaunies

Là où nous avons habité

Bien trop grand est le lit

Chaque recoin de la maison

Est hanté par son parfum

Où est-elle ?

 

Franck :

Rien ne calme ma peine

Je prie pour qu’elle revienne

Le manager :

Mais tu fais danser les gens

Ton travail c’est faire semblant

Franck :

J’ai envie de mourir

D’un trop plein de souvenirs

Le manager :

C’est le cœur qu’on t’arrache

Tu triches avec panache

 

(Refrain)

 

D’autres l’ont chanté avant moi

Mais je suis si seul sans toi

On valait plus que ça

On valait plus que ça

Mon existence me lasse

Mais j’essaie d’avancer

Et la vie est une garce

Que je ne veux pas payer

Rien ne calme ma peine

Quand je fais danser les gens

Je prie pour qu’tu reviennes

Sur scène je fais semblant

J’ai envie de mourir

Dis-moi c’que t’en as fait

De notre retour gagnant

De notre retour gagnant

 

Refrain 2 : Entre les fantômes du passé

Et des photos jaunies

Là où nous avons habité

Bien trop grand est le lit

Chaque recoin de la maison

Est hanté par ton parfum

Où es-tu ?

 

 

 

 

 

REVOIR LA LUMIERE  (La Mère et le Teenager)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

La mère :

J’ai pensé comme toi

Qu’on vit un peu pour rire

Et beaucoup pour pleurer

 

Le teenager :

J’ai pensé maintes fois

Qu’on a le droit d’aimer

Pour finir par souffrir

 

La mère :

Mais comment remonter

Le teenager :

Lorsque l’on n’a plus pied

La mère :

Quand chaque jour on glisse

Le teenager :

Dans le grand précipice

De l’ennui

La mère :

Arrêter la pluie

La mère et le teenager :

Sortir de la nuit

 

Le teenager :

Pour revoir la lumière

Réapprendre à se plaire

La mère :

Revoir la lumière

Et stopper cet enfer

La mère et le teenager :

Qui laisse un goût amer

 

 

 

PUISQUE C’EST AINSI (Franck + Carla + le guitariste) 

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Franck :

On dit souvent qu’il ne faut pas pleurer

Ca sert à rien de penser au passé

Mais comment faire pour accepter

Quand on a tant besoin d’aimer

 

Carla :

On dit souvent que l’amour est bizarre

Qu’il brise les coeurs

Et nous fait veiller tard

Mais comment se faire pardonner

Quand on n’a pas assez aimé

 

Franck  :

Ils t’oublient

Tous les hommes de ta vie

Ils t’oublient

Ce ne sont plus tes amants tes amis

C’est la vie qui s’enfuit

Ils t’oublient

Font le vide dans tes nuits

Mais tant pis

Puisque c’est ainsi

 

Le guitariste:

On dit parfois que tout peut s’effacer

Les jours les mois savent tellement nous changer

Mais comment échapper aux bruits

Quand même le silence est un cri

 

Le guitariste + Carla :

Elles t’oublient

Toutes les femmes de ta vie

Elles t’oublient

Elles attendent leurs enfants leurs maris

Te disent que c’est fini

Elles t’oublient

Tu plonges dans la folie

Mais tant pis

Puisque c’est ainsi

 

Franck + le guitariste + Carla

Mais comment retrouver l’envie

Quand l’absence apporte l’oubli

 

Franck + le guitariste :

Ils t’oublient

Tous les hommes de ta vie

Ils t’oublient

Ce ne sont plus tes amants tes amis

C’est ta vie qui s’enfuit

Ils t’oublient

Font le vide dans tes nuits

 

Carla + le guitariste :

Elle t’oublient

Toutes les femmes de ta vie

Elles t’oublient

Elles attendent leurs enfants leurs maris

Te disent que c’est fini

Elles t’oublient

Tu plonges dans la folie

Mais tant pis

 

Franck :

Ils t’oublient

Carla :

Elles t’oublient

Franck + le guitariste + Carla :

Mais tant pis

Puisque c’est ainsi

Franck + Carla :

Puisque c’est la vie…

 

FLASH TV 3 (Big Brothers)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : R. Hantson)

 

Encore un flash sur Télé-Junkie

Avec le retour de Franck

Le public envahit déjà les alentours

Le show sera-t-il bon, ça on l’ignore toujours

 

Sur place les photographes d’investigation

Envoient tous leurs clichés à notre rédaction

On y voit la Rock Star avec une très jeune femme

Il semblerait bien qu’il soit tombé sous son charme

 

Si on ne sait pour l’heure qui est l’heureuse élue

Nul doute qu’une telle beauté ne soit bientôt connue

Franck et sa nouvelle femme se seraient séparés

Ce qui explique l’absence de la dulcinée

 

Les proches de la star parlent d’un choix partagé

Une distance provisoire pour mieux se retrouver

Franck n’a donc ce soir personne à ses côtés

Seul avec lui-même et avec ses pensées

 

H moins deux et la foule aux grilles s’impatiente

Le manager de Franck vient saluer leur attente

Il leur promet ce soir un show phénoménal

Un tour de chant qui restera dans les annales

 

 

 

 

SI JE T’ATTENDS  (Lola + Franck sur le dernier refrain)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Est-ce que je compte un peu pour toi ?

Me diras-tu si tu n’m’aimes pas ?

Je ne te lâcherai pas la main

Si tu es sûr des lendemains

 

A trop vouloir fuir en avant

C’est toi seul que tu as perdu

Où est le modèle, le géant

Que j’ai connu ?

 

Refrain :        Il n’y a pas plus de princes charmants

Qu’il n’y a de belles au bois dormant

Si je t’attends

Me laisseras-tu le temps ?

La vie est un recommencement

Une valse des sentiments

Si je t’attends

Me laisseras-tu le temps ?

 

M’aimeras-tu comme tu as aimé ?

Quand bien même ton cœur est brisé

Tes excès te mènent en Enfer

Tu sous-estimes l’adversaire

 

La drogue t’a déjà tout pris

Les plus belles années de ta vie

Même le feeling de tes mélodies

S’est enfui

 

(Refrain)

 

 

 

 

REVER AU-DELÀ     (Franck + tous sur les refrains)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Si nos pensées deviennent des paroles

Et nos paroles des actes

Si tous nos actes deviennent des habitudes

Elles seront un destin

L’enfant que j’ai un jour sûrement été

A rompu tous ses pactes

L’homme que je suis aujourd’hui devenu

S’est perdu en chemin

 

Refrain : Et pourquoi

Ca n’va pas

Je n’sais pas

Pourquoi des hauts

Si bas

Réponds-moi

Est-ce qu’on est tous comme ça

A rêver au-delà

 

Si nos envies se transforment en fumée

Parce que la vie le veut

Nos idéaux à jamais condamnés

Par les règles du jeu

 

Refrain : Dis pourquoi

Ca n’va pas

Je n’sais pas

Pourquoi des hauts

Si bas

Réponds-moi

Dis pourquoi

Ca n’va pas

Je n’sais pas

Pourquoi des hauts

Si bas

Réponds-moi

Est-ce qu’on est tous comme ça

A rêver au-delà

Est-ce qu’on est tous fragiles

Colosses aux pieds d’argile

 

 

LIAISON 1 (Le manager + le Teenager + Franck)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : R. Hantson)

 

Le manager :

« Lâche donc le téléphone et maintenant coupe le son

Tu crois aux contes de fées, arrête tes violons

Ce n’est pas elle qui fera ton succès ce soir

Tu auras bien le temps de retourner la voir »

 

Le teenager :

« Toutes ne veulent que ton corps, ta gloire et ton argent

Tu sauras vite si elle t’aime comme elle le prétend »

 

Le manager :

« Je connais ta solitude, je la partage

Et toi, tu ignores tout de l’amour qui vit en cage

Ne me regarde pas comme ça, arrange plutôt ta veste !

A toi d’entrer sur scène et d’oublier le reste »

 

Le teenager :

« Il te faut tout donner, ton cœur et même ton âme

C’’est maintenant, c’est l’heure, be ready, it’s show time ! »

 

Franck :

« J’ai besoin de la croire, je la vois différente

Peu m’importe dans la salle que la foule s’impatiente »

 

 

 

ACTE 2

LA CHANSON RESTE LA MEME  (Franck + le guitariste + le dealer) 

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Le manager :

IT’S SHOWTIME !!!

 

Franck :

J’ai vu les rideaux lentement se lever

Senti les lumières et les yeux s’allumer

J’ai entendu toutes les voix chanter en choeurs

Je vous dis bonsoir car je comptais les heures

 

Franck + le guitariste :

La chanson reste un peu la même

Et seules quelques notes diffèrent

Mélodie si douce et sereine

Plus quelques mots écrits en vers

 

Le dealer :

J’ai repeint cent fois notre monde en couleurs

Parlé à des gens qui partagent mes peurs

Franck :

De ville en ville j’ai échangé des idées

Je vous dis merci pour cette longue amitié

 

Franck + le guitariste + le dealer :

La chanson reste un peu la même

Et seules quelques notes diffèrent

Harmonies nouvelles et anciennes

La musique garde le même air

La chanson reste un peu la même

La chanson reste un peu la même

Seuls quelques accords diffèrent

Même esprit mais malgré ce thème

La musique garde son mystère

 

 

 

IL NE ME VOIT PAS  (Le Manager)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : M. Zurita – R. Hantson)

 

Moi qui suis sans religion

Qui ne crains ni Dieu ni le Diable

Je n’ai foi qu’en ses chansons

Et ses concerts formidables

J’avais quinze ans je rêvais de lui

Il faisait déjà partie de ma vie

Je passais ses disques tous les soirs de bals

Organisais pour lui mon premier festival

 

Refrain : Je suis devenu son chauffeur

Mais il ne me voit pas

Aujourd’hui je suis son manager

Mais il ne me voit pas

 

Ses faits et gestes dans la presse

Sa vie paillettes, ses excès et son stress

Je sais tout de lui je ne manque rien

Plus que ma famille il est l’un des miens

Lui parler, le faire rire

Il faut qu’il sache que je l’aime je devrais lui dire

Ma maison est un temple à son image

Je rêve de lui chaque nuit comme un enfant trop sage

 

Refrain : Je prends soin de lui quand il a peur

Mais il ne me voit pas

Je donne tout je n’compte pas mes heures

Mais il ne me voit pas

Ce soir je renie mon destin

Mais il ne le voit pas

Je me déteste quand il n’est plus rien

Mais il ne le voit pas

 

 

 

 

VIVRE VITE       (Franck + le teenager + le guitariste + le manager + le dealer sur les refrains)

(Paroles : R. Hantson / Musique : F. Barnier Aubert – R. Hantson)

 

On passe une vie entière à payer

Les erreurs du présent, du passé

Il faut avoir peu vécu

Pour ne voir que l’avenir

On doit s’aimer pour savoir aimer

En oubliant le poids des années

La nostalgie a vaincu

Quand on se sent vieillir

 

Mais comment prendre le bon chemin

Ne plus regarder en arrière

Quand ce qui nous fait du bien

Devient notre Enfer

 

Refrain : Vite

Tout vivre vite

Ne garder que ce qui peut sembler insolite

Fuite

Le cœur en fuite

Oublier ce qui dans l’existence parasite

 

On a tous une facture à régler

On est tous des cas, des gros dossiers

Certains assument leurs échecs

Et continuent d’avancer

 

Comment ne plus être en balance

Entre le plaisir la souffrance

Oublier toutes nos erreurs

Choisir le meilleur

(Refrain)

 

Inadaptés à la vie

Comme des gosses qui n’veulent pas grandir

Ou plonger dans la folie

En acceptant de subir

 

(Refrain)

 

 

 

 

ETRE SEUL   (Les 9 personnages)

(Paroles : R. Hantson – A. Roux / Musique : R. Hantson)

 

Franck :

Je brûle la vie par les deux bouts

Capitaine d’un bateau ivre et fou

Carla :

Tes fantômes font de tes jours des nuits

Guitariste :

Dans ce brouillard tes amours s’enfuient

Lola :

Ta vie en sursis tu te crois si fort

Dealer :

Et quatre murs blancs comme unique décor

 

Manager :

Ta vie se balance entre joie et souffrance

Teenager :

Usé, fatigué par trop de substances

La mère :

Pourquoi te céder, le cœur en cavale

Guitariste :

C’est ta volonté contre les forces du Mal

L’inconnue :

Comme dans un fantasme tu rêves de mon corps

Franck :

La fuite en amie quand je frôle la mort

 

Refrain : Tous :

Etre seul, c’est un salon beaucoup trop grand

Personne pour arrêter le temps

Etre seul, c’est s’endormir devant l’écran

Se perdre même au milieu des gens

 

 

Franck :

Je prie, je pleure, je suis à genoux

L’avenir pour moi est triste et flou

Carla et Lola :

Tu vis au passé dans le souvenir

Guitariste, manager et teenager :

Et fais de ta vie l’Enfer d’un martyr

L’inconnue :

Tu es dans l’impasse, je suis ton issue

Dealer :

Comme une évidence qu’on met à nue

 

Refrain : Tous :

Etre seul, c’est un cauchemar en noir et blanc

Pleurer comme un petit enfant

Etre seul, c’est un matin déjà absent

Le même jour que celui d’avant

 

Refrain : Tous :

Etre seul, c’est un salon beaucoup trop grand

Personne pour arrêter le temps

Etre seul, c’est s’endormir devant l’écran

Se perdre même au milieu des gens

Etre seul, c’est un cauchemar en noir et blanc

Pleurer comme un petit enfant

Etre seul, c’est un matin déjà absent

Le même jour que celui d’avant

 

 

 

FLASH TV 4 (Big Brothers)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : R. Hantson)

 

Télé-Junkie reprend maintenant son antenne

Les infos du concert nous arrivant à peine

Le show a été un triomphe fantastique

On nous décrit une heure trente purement orgasmique

 

Il avait promis à tous un retour cinglant

Ce soir sur scène il a été époustouflant

Franck Idol est toujours aussi charismatique

Sa voix magique a ensorcelé le public

 

Mais les dealers le guettent comme s’il n’avait pas le choix

Il est accro, addict, prisonnier de leur loi

Comme si la coke dictait sa conduite

Ils n’ont qu’à patienter, il les trouvera bien vite

 

Même Scally a parlé d’un possible faux-pas

Pour la vedette, la rédemption, il n’y croit pas

Les filles et les médias s’arrachent le grand chanteur

Comme s’il était un héros, un ensorceleur

 

C’est un triomphe et même les mots ne suffisent pas

Une débandade backstage, une rechute au plus bas

Il sourit, il embrasse, ne pense qu’à un dealer

Qui rôde dans les coulisses depuis tout à l’heure

 

On s’interroge tous maintenant sur le devenir

De la star, de ses amours, de son avenir

L’envers du décor, sans espoir cette nuit

Quand la lumière s’éteint… C’était Télé-Junkie.

 

 

 

DEALER (DOCTEUR VICES)  (Le Dealer avec tous les personnages sur les refrains)

(Paroles : L. Karila – R. Hantson / Musique : P. Mulot – M. Zurita – R. Hantson)

 

Je suis l’ami que tu ne dois pas avoir

Celui qui t’aide lorsque tu broies du noir

Je suis mieux que ton antidépresseur

Souvent je te fais même croire au bonheur

 

Tu peux gouter si tu veux gratuitement

Je suis celui qui te rend dépendant

Tu me paieras plus tard certainement

La dope que j’ai coupée pour plus d’argent

 

Je te téléphone quand tu n’y penses pas

Et je suis absent quand le manque est là

Je te fais sans cesse du rentre-dedans

Me fous bien que tu sois mort ou vivant

 

(Chanté par tous les personnages)

Refrain :

Dr Vice

Le dealer de tes sévices

Dr Vice

Je commence ton sacrifice

Dr Vice

L’apôtre de ton malheur

Dr Vice

La dope est ma seule valeur

 

Je suis le maitre de cérémonie

Le centre de folles soirées sans prix

Toujours on m’accueille comme le messie

Quand j’ai de la bombe une vraie tuerie

 

La cocaïne a fait de moi un roi

Et tu sais bien que tu n’es rien sans moi

Je te manipule comme une poupée

Et te vends ta mort en sachet d’un G

 

Je n’ai plus d’amis quand j’n’ai rien sur moi

Car seule la came me donne une telle aura

Je sais que je ne suis pas un héros

Tout l’monde m’oubliera derrière les barreaux

 

(Refrain)

 

 

 

 

LIAISON 2 (Franck + Scally + l’inconnue)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : R. Hantson)

 

Le guitariste :

Quand un homme et une femme ont envie l’un de l’autre

Dès le premier regard la suite semble écrite

Comme du papier à musique

C’est dans l’air, les parfums et les gestes

Les mots ne sont que le prolongement du reste

 

L’inconnue :

On se dévoile nos vies mutuelles en attendant

Le sommet de l’excitation et le moment

Où les masques tomberont

Laissant seules l’animalité d’une première rencontre

La fièvre d’un jeu de séduction

 

Franck :

Comment pimenter un scénario préconçu

Comment jouer autrement un rôle mille fois tenu

En d’autres temps j’aurais maitrisé son plaisir

J’aurais su comment la faire jouir

Sans marchand de sable et sans poudre

 

L’inconnue :

Doubler l’excitation et tout accélérer

Doubler la dose et encore tout multiplier

Pour qu’il soit une Rock Star je sais ce qu’il lui faut

Ses regards ne trompent pas

Il m’a déjà dans la peau

 

Franck :

Pas de bar à strip-tease ni de quartier à putes

Pas de connexion internet comme point de chute

Il faudra vraiment qu’elle assure…

 

 

 

 

LE CIEL OU L’ENFER (Franck + L’Inconnue + tous sur le passage chœurs solo)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : R. Hantson – M. Zurita)

 

Franck :

Je suis tes pas sur le parking

J’me hais déjà, tu es divine

Tes talons claquent genre Sex Machine

Les sens en vrac, tu es sublime

L’inconnue :

Qu’est-ce que tu fais avec cette came

Je suis bien mieux que toutes tes femmes

La drogue comme troisième partenaire

Fera de nos jeux ton Enfer

Franck :

Tes yeux brûlent d’un feu si étrange

Tu m’attires et tu me déranges

L’inconnue :

Tu veux ma bouche tu veux mes seins

Je guide tes gestes tu n’es plus rien

Franck :

J’ai soif et je n’ai même plus d’air

J’entends le rire de Lucifer

L’inconnue :

Tes poignets sont bien attachés

Ton corps sans défense m’est livré

 

Refrain : L’inconnue + Franck :

Je t’offre le ciel ou l’enfer

Je te donne ma peau douce amère

Je suis l’amour et plus encore

               L’inconnue :

Je t’offre l’oubli ou la mort

 

Franck :

De mes fantasmes sois le miroir

Le sexe est un jeu de pouvoir

L’inconnue :

J’abuse à nouveau de ton corps

Tu sentiras rôder la mort

Franck :

Une trace de poudre et c’est fini

Désincarné j’ai vu le pire

L’inconnue :

Pour que plus jamais tu n’oublies

Je te libère et tu respires

 

Refrain : L’inconnue + Franck :

Je t’offre le ciel ou l’enfer

Je te donne ma peau douce amère

Je suis l’amour et plus encore

               L’inconnue :

Je t’offre l’oubli ou la mort

 

L’inconnue :

Je suis la victime maintenant

De tes jeux sensuels et pervers

La fenêtre et moi nue devant

Je te suis soumise toute entière

Franck :

Ni vice ni danger dans tes yeux

Ne reste qu’une tendresse étrange

C’est l’accalmie après le feu

Peut-être bien es-tu un ange

 

Refrain : L’inconnue :

Je viens du ciel ou de l’enfer

               Franck :

Tu vas payer tous tes affronts

               L’inconnue :

Je suis la putain et la mère

               Franck :

J’ai la vigueur des étalons

               L’inconnue :

Je t’aime d’amour et plus encore

              Franck :

Mais si tu m’entends prier Dieu

              L’inconnue :

C’est ta survie et c’est ma mort

             Franck :

C’est parce que revivre je le veux

             L’inconnue :

Je viens du ciel ou de l’enfer

             Franck :

Le jour se lève mais rien ne bouge

             L’inconnue :

Je suis la putain et la mère

             Franck :

Nos peaux sont marquées au fer rouge

             L’inconnue :

Je t’aime d’amour et plus encore

             Franck :

Tu m’abandonnes dans ma démence

             L’inconnue :

C’est ta survie et c’est ma mort

             Franck :

Dans le souvenir d’exquises souffrances

 

 

 

 

LE SINGE SUR MON EPAULE  (Franck + le dealer + l’inconnue + Lola)

(Paroles : L. Karila – R. Hantson / Musique : C. Creuset – A. Arconte – R. Hantson)

 

Franck :

De Retour dans ma home Sweet home

Fuite en avant, tout qui déconne

Marchand de sable toujours à l’heure

Me vend ma poudre du bonheur

 

Lola :

A peine de retour à Paris

Quand l’appel du vide t’envahit

Quelques billets contre un sachet

Tu veux l’oubli, Tu veux la paix

 

Refrain : Car c’est le singe sur mon épaule

Qui fait de moi Hyde ou Jekyll

C’est le singe qui dort dans ma piaule

Qui m’a promis une vie facile

 

Le dealer :

Conscient de tous tes maux

Etre clean chez toi ça sonne faux

Tu te perds dans un univers

Où la défonce te rend pervers

 

L’inconnue :

Seul dans l’impasse tu es vaincu

Tu repenses à moi l’inconnue

Envoyée du Ciel ou du Diable

T’as replongé tu es minable

 

(Refrain)

 

Franck et l’inconnue :

Les lignes blanches sur la table en verre

Froide et glaciale comme un cimetière

Nous font partir 6 pieds sous terre

Les images X sont notre Enfer

 

(Refrain)

 

 

 

 

PUISQUE C’EST AINSI (Reprise) (Franck + Carla)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Elles t’oublient

Tous les femmes de ta vie

Elles t’oublient

Elles attendent leurs enfants leurs maris

Te disent que c’est fini

Elles t’oublient

Tu plonges dans la folie

Mais tant pis

Puisque c’est ainsi

Ils t’oublient

Tous les hommes de ta vie

Ils t’oublient

Ce ne sont plus tes amants tes amis

C’est la vie qui s’enfuit

Ils t’oublient

Font le vide dans tes nuits

Mais tant pis

Puisque c’est ainsi…

 

 

 

 

EUPHORIE (Franck + le dealer + l’inconnue + tous sur les refrains)

(Paroles : L. Karila / Musique : M. Zurita – R. Hantson)

 

Un  trait,  une  ligne,  un  poteau

Dopamine  dans  mon  cerveau

Le  plaisir  immédiatement

Trouble  persistant

Un  caillou,  deux  cailloux, cinq  cailloux

Je  crois  que  je  vais  devenir  fou

Plus  j’consomme  plus  j’ai  envie

Explosion  sans  prix

 

Refrain : Sniffe  moi

Fume  moi

Fixe  moi

Euphorie  – premier  flash

Toute  puissance,

Mes  neurones  lâchent

Plus  d’euphorie

C’est  le  crash

Sniffe  moi

Fume  moi

Fixe  moi

Euphorie  –  premier  flash

Toute  puissance,

Mes  neurones  lâchent

Plus  d’euphorie

C’est  le  clash

Descente  gérée  au  H

 

Un  gramme,  deux  grammes, cinq  grammes

Et  tout  devient  un  drame

Mes  nuits  deviennent  mes  jours

Enfermé  dans  ma  tour

Le  chasseur  de  dragon

Ma  quête  de  sensation

La  vie  devient  factice

Et  je  sens  que  je  glisse

 

(Refrain)

 

Un  trait,  une  ligne,  un  poteau

Dopamine  dans  mon  cerveau

Un  caillou,  deux  cailloux, cinq  cailloux

Ca  y  est  je  deviens  fou

Un  gramme,  deux  grammes, cinq  grammes

Quand  tout  devient  un  drame

Et  je sens  que  je  glisse

Dans  un  grand  précipice

 

(Refrain) oh…

 

Je  recherche  ce  putain

De  premier  flash

A  plat  mon  cerveau  lâche

 

 

 

LIAISON 3  (Le guitariste + le manager + l’inconnue + le Teenager + Franck)

(Paroles : A. Roux – R. Hantson / Musique : R. Hantson)

 

Le guitariste :

Regarde toi, ta came est coupée

Fuir en avant n’a aucun sens

Images virtuelles désincarnées

Qu’est-ce que tu cherches, à quoi tu penses ?

 

L’inconnue :

Je suis un ange de la dope

Crois-tu pouvoir aller plus haut ?

There is no faith there is no hope

Dans mon monde nul n’est un héros

 

Le manager :

Regarde-toi, referme la porte

Regard’ la, elle est déjà morte

C’est ici la fin du chemin

Après ça il n’y a plus rien

 

Le teenager :

Si la coke n’est plus ton plaisir

Ni même la troisième partenaire

De tes fantasmes de tes délires

Saisis ta chance reviens sur Terre

 

Le guitariste + le manager :

Regarde-la vois son enfer

Trop tard pour faire machine arrière

Ne vis pas dans tes souvenirs

Dans ces orgasmes sans avenir

 

L’inconnue :

Regarde mon âme pervertie

A la force de sauver la tienne

Cette nuit je t’ai rendu la vie

Pour moi c’est trop tard mais je t’aime

 

Franck :

Fin du combat, je n’hésite plus

Je me relève et j’ai vaincu…

 

 

 

 

 

SEULEMENT HUMAIN  (Franck + Lola + le guitariste)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

Franck :

Les circonstances

Qui justifient nos défaillances

Cette arrogance

Nous aide à masquer la souffrance

On a beau penser

Pouvoir oublier

Une image est restée

 

Lola :

Vouloir le coeur

Mais ne regarder que le corps

Avoir si peur

D’avouer nos faiblesses et nos torts

Es-tu ce quelqu’un

Qui donne la main

Au long du chemin

 

Franck + Lola :

Je plaide non coupable

Pour ce que je ne suis pas

Je veux l’indispensable

Entre toi et moi

Comme un château de sable

Que l’on caresse de la main

Se trouver désirable

Est seulement humain

 

Le guitariste :

Notre insistance

A se croire tous unique au monde

Ces évidences

Où les vanités se confondent

On a beau penser

Qu’on peut tout acheter

Le temps est compté

 

Franck + le guitariste :

Toujours paraître

Plus séduisant que le héros

Mais comment être

A la hauteur de notre égo

Franck :

Quel cruel hasard

A chacun sa part

De joies de désespoir

 

Franck + Lola :

Je plaide non coupable

Pour ce que je ne suis pas

Je veux l’indispensable

Entre toi et moi

Comme un château de sable

Que l’on détruit de la main

Se trouver méprisable

Est seulement humain

Salement humain…

 

 

MA REDEMPTION  (Franck + tous les personnages en interventions sur le refrain final)

(Paroles et musique : R. Hantson)

 

J’ai eu un trou noir

C’est troublant

Panne de mémoire

Un long moment

Un black out total

Effrayant

Un désert mental

Le néant

 

J’ai fui en avant

Mal aimé

J’ai tué le temps

Tant d’années

Tous mes sentiments

Délavés

Gaspillé l’argent

Que j’ai gagné

 

Refrain :        C’est ma rédemption

Le chemin vers ma liberté

Une résurrection

Un retour à la dignité

C’est ma rédemption

Le salut d’une âme égarée

Une résurrection

Dernière chance à ne pas rater

 

J’ai croisé de riches

Allumés

Des rois de la triche

Désoeuvrés

Soirées sidérales

Sidérantes

Connexions fatales

Affligeantes

 

J’ai fait tant de disques

Embrumé

Et pris tant de risques

Allumé

Une rock star géniale

Isolée

Succès national

Jalousé

 

Refrain :        C’est ma rédemption

Le chemin vers ma liberté

Une résurrection

Un retour à la dignité

C’est ma rédemption

Le salut d’une âme égarée

Une résurrection

Dernière chance à ne pas rater

 

C’est ma rédemption

Carla :

On n’oublie pas, on fait semblant

Le chemin vers ma liberté

Lola :

Si je t’attends, me laisseras-tu le temps

Une résurrection

Le guitariste :

Je n’vis pas ma vraie vie, mais l’argent l’embellit

Un retour à la dignité

La mère :

Qu’ai-je fait de mal, ne t’ai-je pas tout donné 

C’est ma rédemption

Le manager :

Je me déteste quand tu n’es plus rien, mais tu ne le vois pas

Le salut d’une âme égarée

Le dealer :

Je suis l’ami que tu n’dois pas avoir, celui qui t’aide lorsque tu broies du  noir                                                           

Une résurrection

L’inconnue :

Je t’offre le ciel ou l’enfer, je te donne ma peau douce amère

Dernière chance à ne pas rater

Le teenager :

Je serai un artiste, je serai une Rock Star…

 

 

 

 

POUDRE AUX YEUX (Franck + tous les personnages)

(Paroles : R. Hantson / Musique : P . Dupont – A. Hampartzoumian)

 

Franck :

Enlever le maquillage

La poudre aux yeux

Tourner la page

Et juste être heureux

Le guitariste :

Apprendre à être moi

Sans déguisement

Le manager :

Devenir homme

En restant un enfant

 

       Le dealer :

Pour ne pas masquer les sentiments

Même si je ne suis plus innocent

       Le teenager :

Ne plus jamais tuer le temps

Lâcher les faux- semblants

 

Refrain : Humain à nouveau

Et viser plus haut

Ne pas chercher à paraitre

Humain pour de vrai

J’oublie que je sais

Que je dois apprendre à être…

 

Franck :

Oublier les certitudes

La poudre aux yeux

Que les habitudes

Passent du noir au bleu

Lola :

Apprendre à aimer

Mon reflet dans la glace

Carla :

Couleurs altérées

Que le temps efface

       La mère :

Pour ne plus jamais te gaspiller

Tu crieras comme un nouveau-né

       Franck et l’inconnue :

En jurant de ne plus gâcher

Ce que la vie m’a donné

 

(Refrain)






 
 

 
rock star

Pré-commandes album “Rock Star” !

                                  A quelques semaines de sa sortie officielle, les précommandes pour le double album “ROCK STAR” ...
by admin
0

 
 
Inscription école de chant

Cours de chant et de batterie : inscrivez-vous !

Les cours de chant et de batterie de Renaud devraient reprendre le vendredi 2 septembre. N’hésitez pas à prendre contact dès maintenant avec Audrey à contact@hantson.com  afin de vous y inscrire. Les débutants so...
by admin
0

 
 
pochette fz 8

Nouvel album de FURIOUS ZOO !

https://youtu.be/HBlVLvIDtto Voici le teaser réalisé par Isabelle Gauthier durant l’enregistrement de “Sex Stories And Adult Fairytales” le nouvel album de Furious Zoo (sortie début juin 2016). Inclus ̶...
by admin
0

 

 
Berger

Renaud Hantson chante Michel Berger

Renaud Hantson rend hommage à Michel Berger lors de différents concerts. Pour cela, il est entouré par : Mike Zurita : guitares Steeve Victor : claviers Flory Ann : choeurs Après des concerts auréolés de succès cet été...
by admin
0

 
 

Reprises des concerts

Les concerts continuent… - SAMEDI 13 MAI 2017 FURIOUS ZOO (Guest : OLD’N'GLAM) au PACIFIC ROCK 13 rue Francis Combe 95000 CERGY - SAMEDI 20 MAI 2017 RENAUD HANTSON Hommage électrique à MICHEL BERGER au NEZ ROUG...
by admin
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


You must be logged in to post a comment.